Zazakely Sambatra en 2016…

2016 : Que cette nouvelle année vous soit douce et chaleureuse, riche d’échanges et de convivialité, de respect et d’unité. Que le vivre ensemble devienne notre idéal à tous !

Nous avons été très sensibles à tous vos témoignages de soutien et d’encouragement, à vos propositions d’aide et d’engagement et à votre extrême générosité. Nous vous en remercions très chaleureusement. Grâce à vous, l’association fondée par Véronique de Bourgies il y a 15 ans et dont elle avait fait son combat quotidien va perdurer. Toutefois, son départ brutal nous conduit à quelques changements, car Véronique était la cheville ouvrière de toutes les actions. Son investissement en temps, en énergie, en contacts sur place, en démarches administratives, en relations parrains/filleuls, en déplacements… était colossal. LIRE LA SUITE

Adieu Véronique…

Aujourd’hui la présidente de l’association Zazakely Sambatra, Véronique Geoffroy de Bourgies vient de décéder. Elle est morte sous les balles des terroristes rue de Charonne. Comment décrire l’horreur qui vient de nous arriver ? C’est impossible. Mais si nous voulons être plus fort qu’eux, nous nous devons de continuer son œuvre.
Merci d’avance pour votre aide, votre soutien et votre amitié.

Pour aider l’association je clic ici

Stéphane de Bourgies
Frédéric Geoffroy
Anne Geoffroy

On embarque !

Pour les enfants de Madagascar
Plutôt que de déprimer en novembre, venez vous faire du bien tout en participant à une bonne action. Rencontres et découvertes sur Le Malouin.
Je vous attends les zazamis autour d’une expo-vente d’artisanat de Madagascar, soit plein de jolis cadeaux bourrés de charme et de sens.
Et comme humanitaire rime bien avec convivialité, venez aussi déjeuner, grignoter, goûter, dîner, ma copine Katrin nous fera une dégustation de produits cuisinés « maison » naturels et bio, dont la gamme de produits nutritionnels équilibrée Beauty Santé et la gamme de cosmétiques Jeunesse. Tout cela au profit des enfants de Madagascar… JE VEUX EN SAVOIR PLUS

 

Portes ouvertes
Samedi 21 novembre 2015 de midi à minuit sur le bateau Le Malouin, au profit de notre association

Le Malouin
46 bld du Général Kœnig
92200 Neuilly sur Seine
Tel.Katrin 06 98 68 13 14
Tel.Jean-Marie 06 18 80 05 61

Voyages d’études 2015

Cette année, nos Zazakely Sambatra, du moins les plus méritants, sont partis du 26 août au 1er septembre 2015 découvrir leur pays : du côté de Ampefy à 80 km de Vontovorona pour les plus petits d’entre eux, et à Morondava à 700 km au sud-ouest pour les plus grands. Ce voyage d’études est financé par les parrainages des enfants. En plus, nous avons loué des taxis brousse et pris les assurances (grâce aux dons), emporté les marmites de riz, et avons été hébergés sur place gracieusement, comme à chaque expédition culturelle.

A Ampefy, nos filleuls sont allés visiter l’ilot de la Vierge, le site de Geysers, la chute de Lily et ont logé à l’école publique d’Ampefy.

A Morondava, les jeunes ont pu admirer la fameuse allée des baobabs, dont sept espèces, sur les neuf existantes, endémiques à Madagascar, découvrir ce qu’est la mangrove, ainsi que la plage où ils ont « joué avec la mer », inexistante sur les Hautes-Terres. Ils sont allés visiter le barrage hydraulique de Dabara et ont goûté de fruits de jujuba récoltés dans les parages. Ils ont marché jusqu’à un village où coule une source d’Eau Vive (ranovelona), celle que l’on boit en bouteille là-bas, et en ont rempli leurs bouteilles pour la route du retour…

> Extrait du courrier de remerciement des grands :
« Très chère Véronique, Bonjour,
Nous les enfants de l’association Zazakely Sambatra qui ont participé au colonie de vacances à Morondava sont très contents de pouvoir écrire cette lettre…
Durant cette semaine, nous nous sommes fait du plaisir, de la joie. Ça a été une semaine très amusante. Le voyage nous a permis de communiquer entre nous et de bien nous entendre… Grâce à vous, chaque moment a été un bonheur pour nous. Nous vous adressons nos sincères remerciements en retour de ce que vous faites, nous vous promettons d’être sages et de bien étudier.
Pour finir, nous aimerions vous demander de faire un petit bonjour à chacun de nos parrains et de leurs adresser nos remerciements.
De la part des enfants de l’association Zazakely Sambatra qui sont allés à Morondava.
»

Translation for our english zazafriends :
Study trip for our godchildren

This study trip was financed by the sponsorings of the children. Besides, we rented taxi bush (thanks to the donations), took the insurances, took the pots of rice, and were gracefully accommodated, as in every cultural expedition.
To Ampefy, our godchildren went to visit the island of the Virgo, the site of Geysers, the fall of Lily and lived in the public school of Ampefy. It is not very far from at our center, but it is already further south, so it is more warm and the landscapes change.
To Morondava, the young people were able to admire the famous path of baobabs, among which seven species, on nine existing, endemic in Madagascar, to discover the mangrove swamp, as well as the beach where they « played with the sea », non-existent on the highlands were they are living. They went to visit the hydraulic dam of Dabara and tasted fruits of jujuba harvested in the area. They walked up to a village where flows a spring of Running water « ranovelona » the one that we drink in bottle over there, and filled their bottles with it for the road of return …
> Extract of the mail of thanking written by the old ones: «Dear Véronique, Hello,
Us the children of the association Zazakely Sambatra who participated in summer camp in Morondava are very satisfied being able to write this letter …

For this week, we were made of the pleasure, the enjoyment. That was one very funny week. The journey allowed us to communicate between us and the good to hear us … Thanks to you, every moment was a happiness for us. We send you our sincere thanks in return of what you are doing, we promise you to be wise and to study well.
To finish, we would like to ask you to say hello to each of our godfathers and send them our great thanks.
From the children of the association Zazakely Sambatra.»

Appel aux dons ! URGENT

J’aide Zazakely Sambatra à construire un lycée à Tananarive-67Ha

Chers Zazamis, amis parrains, donateurs et futurs donateurs,
C’est dans l’urgence que je m’adresse à vous. J’ai lancé le chantier d’un lycée dans le quartier le plus pauvre de Tananarive, en juillet car je venais d’apprendre que les classes de niveau lycée seraient à la rue à la rentrée en octobre (la rentrée a un mois de décalage avec la France). En effet, le collège « La Primaire » existant grandit avec les élèves et les locaux deviennent trop petits et au demeurant pas corrects du tout. LIRE le document explicatif joint en PDF et à faire passer à tous vos proches : J’aide Zazakely Sambatra…
dessin  d'enfant de Madagascar
Plus d’informations sur le site http://www.zazakelysambatra.asso.fr/projets-en-cours/
Suivre l’évolution des travaux en photos sur ce lien : http://www.zazakelysambatra.asso.fr/chantier-etablissement-scolaire-a-tananarive/
et n’hésitez surtout pas à contacter Véronique G. de Bourgies, présidente-fondatrice de l’association par email qui vous expliquera tout cela avec bonheur : zazakelysambatra@gmail.com

En plus du reçu fiscal, l’association vous enverra en cadeau : un dessin d’un des 425 élèves du Collège-et bientôt Lycée « La Primaire », voire pour tout don supérieur à 500 € une pochette en raphia brodé fabriquée dans un atelier solidaire par des mamans désirant scolariser leurs enfants… Le DON = 100 % Bonheur !

J’ai BESOIN DE VOUS pour réussir ce beau projet d’EDUCATION, aidez moi à aider ces enfants pauvres, mais intelligents à se construire un avenir…  Et faites suivre ce message à VOTRE RESEAU, SVP, « les petits ruisseaux font les grands fleuves« …

Véronique Geoffroy de Bourgies,
Présidente-fondatrice de l’association humanitaire Zazakely Sambatra, Réputée d’Intérêt Général

 

Que devient notre filleul Jérémie ?

Vous souvenez vous de Jérémie l’un des filleuls de l’association depuis 2007. LIRE/READ l’article sur nos Bacheliers 2014
association zazakely sambatra
Après avoir eu son Baccalauréat l’an dernier, Jérémie, dont le rêve était de devenir pilote de ligne (mais trop coûteux pour l’association), a décroché une bourse à l’étranger, et s’est finalement envolé pour Tianjin en Chine (à 100 km de Pékin) pour apprendre la Mécanique-auto avec un travail à la clé dans le pays.
En attendant de partir, Jérémie a suivi une année de cours de Chinois à l’université d’Antananarivo, avant de décoller pour une nouvelle vie, ce 25 août…
Il a fait sa rentrée étudiante le 1er septembre à Tianjin. Il est parti avec sa sœur Narindra, qui a trouvé un travail, ils habitent ensemble, « c’est plus sympa que de vivre à la cité universitaire » nous dit Jérémie, et tellement plus rassurant d’avoir un brin de famille avec soi, si loin de son pays natal !
L’association est fière de lui, sa marraine Alexandra Rousselet Lepage tout comme moi, Véronique de Bourgies, sa seconde mère. Success story à suivre…
association Zazakely Sambatra
Translation for our english/american zazafriends :
Do you remember Jérémie, one of our godchildren since 2007 ? READ The article about our graduate godchildren 2014… 
Having had his High school diploma last year, Jérémie the dream of which was to become an airline pilot (but too expensive for the association), had got an exhibition scolarship abroad, and finally flew away for Tianjin in China (in 100 km of Beijing) the 25th of July, to learn the Mechanics-automobile with the garantee to get a job in the country.
While waiting for to leave, Jérémie followed one year of Chinese course at the university of Antananarivo, before taking off for a new life…
He left with his sister and leaves with her sister who found a job there.
The association is very proud of him, his godmother Alexandra Rousselet Lepage, just like me Véronique de Bourgies, his second mother. Success story to follow…

Parrainage : filles et garçons aussi

Billet d’humeur

« Je passe souvent à côté de bourses car l’association parraine des filles, certes, mais aussi des garçons, et c’est là que le bas blesse. Il ne faudrait pas que je soutienne des garçons, c’est dingue ! Quel mauvais calcul de ne soutenir que les filles…

L’association Zazakely Sambatra a doté d’ordinateurs neufs 6 de nos filleuls les plus méritants, universitaires ou en formation professionnelle, 5 sont des filles : Dina en Fac de Biologie, Elisa en Fac de Sociologie, Mondine, Fanirosoa Hasina et Lalainasoa qui sont à Paramed, et Dera (à gauche), garçon Bac+5 mention Excellente à sa thèse en BTP, fière de lui aussi !

En effet, dans les pays pauvres, et notamment à Madagascar où j’œuvre maintenant depuis près de 15 ans, les hommes des populations pauvres ont plus que jamais besoin d’éducation,  justement pour être plus respectueux des femmes.
Je vois bien parmi les 140 et quelques familles que l’on parraine, la plupart de nos filleuls ont une mère et pas de père. Les hommes pauvres sont très volages, ne sont pas responsables de leur progéniture. Les femmes se retrouvent seules à devoir élever leurs enfants, et le pire c’est qu’elles replongent au premier venu, et rebelote, elles se retrouvent avec plusieurs marmots à nourrir…
En revanche, dès que les hommes, tout comme les femmes, sont éduqués, ils se marient et font moins d’enfants, et n’hésitent pas à scolariser leurs enfants. D’où l’intérêt de parrainer également les garçons. Sinon les filles éduquées (de population pauvre puisque c’est là que nous agissons) ne trouveront pas de mari éduqué et aimants dans leur milieu, n’auront pas une vie respectable, seront la honte de leur famille.
Si j’arrêtais de parrainer les garçons qui viennent me demander d’aller à l’école, je ne rendrais pas service aux filles. L’éducation vaut pour les unes comme pour les autres. Il faut voir au-delà pour que les femmes des pays pauvres comme Madagascar puissent accéder au bonheur.

L’éducation pour TOUS. En avril 2015, l’association ZAZAKELY SAMBATRA a distribué un dictionnaire Malgache/Français à CHACUN, le «Rakibolana ho an’ny ankizy» écrit par l’éminent professeur RAJOARIMANANA Narivelo.

Certes l’association parraine 2/3 de filles, un hasard, elles sont très demandeuses, et travaillent très bien (pout la plupart) quand on leur donne leur chance ; mais nous avons aussi 1/3 de garçons, très valeureux, qui instruits deviennent de belles personnes et se marient, tel Albert RAKOTOARISON, que nous avons parrainé durant 9 ans et qui aujourd’hui diplômé en Menuiserie-ébénisterie a trouvé un travail et ainsi a pu se marier en juin dernier. C’est un bon gars, bien élevé, qui sera un bon mari. LIRE Que deviennent nos filleuls ? Et je pourrais donner quantité d’autres bons exemples de parrainage de garçons d’origine modeste qui sont de belles réussites…

Alors tant pis si je rate des bourses exclusivement destinées aux association s’occupant exclusivement de femmes. Je reprends mon bâton de pèlerin et continue de frapper aux portes des entreprises et fondations qui ne font pas de discrimination… Pour que les femmes soient heureuses, pour un monde plus juste, AVEC et non sans les hommes… »

Véronique de Bourgies,
Présidente-fondatrice de l’association Zazakely Sambatra

Oui je parraine un enfant de Madagascar, fille ou garçon, peu m’importe…

News du chantier du Lycée à Tananarive

Le chantier du nouvel établissement scolaire La Primaire au 67Ha, quartier le plus pauvre de Tananarive, a commencé le 6 juillet, il avance bien. Voici quelques images plus efficaces que des mots :

Le 5 juillet avant le commencement des travaux. Le terrain a été acheté en 2011 par M et Mme Tidahy, fondateurs du Collège La Primaire il y a 22 ans. Les fondations de deux bâtiments ont été faites. Puis plus rien. En attente de fonds… 6 juillet 2015, l’association Zazakely Sambatra lance le chantier, l’éducation étant notre vocation…

Le 8 juillet, je reviens voir le chantier et oh surprise, ils ont bossé tous le week-end, ça commence à monter. Encourageant !

7 août, les classes sont délimitées, elles seront grandes avec des baies vitrées pour bénéficier de la lumière du jour, plus fiable que l’électricité, et moins onéreuse.

12 août, les ouvriers sont prêts à couler le béton pour le plafond. En ce moment ça bétonne (jour et nuit et avec joie !), puis séchage 3 semaines…

LIRE les projets : http://www.zazakelysambatra.asso.fr/projets-en-cours/
Reste quelque 70 000 € à trouver. Besoin de vos dons pour continuer…

Et le 9 septembre 2015 : le chantier est en mode décoffrage, enduit intérieur, enduits extérieurs Nord, Est, et Ouest terminés ! J-3 semaines avant la rentrée scolaire…
association zazakely sambatra madagascar

Translation for our english/american zazafriends :
The construction site of the new school in the 67Ha, the poorest district of Tananarive, began July 6th, it moves forward well. Here are some images more effective than words:
July 5th before the beginning of the works. The ground was bought in 2011 by M and Mrs Tidahy, founders of the Middle school La Primaire 22 years ago. The foundations of two buildings were made. Then nothing more. Awaiting fund. Then in July 6th, 2015, the Zazakely Sambatra association launched the work, the education being our vocation…
On July 8th, I mean seeing the construction site and oh surprised, they worked all on the weekend, that begins to rise. Encouraging !
In August 7th, the classes are bounded, they will be big with plate glass windows to benefit from the daylight, more reliable than the electricity ans less expensive too.
In August 12th, the workers are ready to pour the concrete for the ceiling. At the moment that concretes, then drying 3 weeks …
I still need about 70 000 € to continue the building. Need for your donations…
READ The projects : http://www.zazakelysambatra.asso.fr/projets-en-cours/

Puits 2015 en construction

En avril dernier, lors du voyage humanitaire « Zazamis Tour 2015 », l’association a lancé la construction de 2 puits-douches construits en hommage à Jean Demaison, offert par sa famille et ses amis aux habitants de Manjaka. Un village où vivent quelque 180 adultes et leurs enfants, parmi lesquels une douzaine de nos filleuls : Virginie, Iana, Heritiana, Lucienne, Jean-Claude, Nirina Melisoa, Clarissa, Nicolas, Ando, Liantso, Elika, Céline Claudie, Menja, Sarobidy, Virginie.

A droite le premier puits de Manjaka quasi terminé et à gauche l’autre puits dont il reste à construire la cahute de protection

Par ailleurs, en remerciement de ce beau voyage, les 13 parrains se sont cotisés pour offrir à l’association un puits-douche « Zazamis Tour 2015 » aux villageois de Andohony Nord-Ouest. Ci-dessous en photo fraîchement terminé d’être construit, mais pas encore logoté. On fera venir le peintre lorsque les cinq constructions seront terminées.
Début juillet, lors de mon retour à Madagascar, cette fois-ci en solo pour travailler exclusivement sur les projets de l’association, je suis allée repérer l’emplacement d’un puits-douche offert à Andohony Sud offert par le Lions Club Domont. Mine de rien, j’ai sacrément marché entre sentiers escarpés et rizières, montant et descendant. Jolies balades ! Et satisfaction, j’ai pu constater de l’avancement des travaux de ces trois puits-douches, comme en témoignent ces photos.

A droite le puits Zazamis Tours 2015 à Andohony Nord-Ouest terminé et à gauche l’emplacement du puits à Andohony Sud

De plus, en juillet, je me suis rendue à Masoandro, village situé sur les collines de Vontovorona, rencontrer les habitants de Masoandro, qui ont dores et déjà un puits municipal, mais ont besoin d’un lavoir-douche. cette nouvelle construction est offerte par les élèves de Première du Lycée Saint-Jean-de-Passy, dont deux élèves sont parrainent la jeune Idealisoa Fandresena, depuis l’an dernier.

A droite le puits de la Jirama existant de Masoandro et à gauche l’emplacement du lavoir-douche complémentaire

Et à partir de septembre, lorsque ces 5 points d’eau seront terminés, il sera encore temps de construire le puits-lave-mains du nouvel établissement La Primaire à Tananarive-67Ha afin que les élèves puissent boire de l’eau potable la journée. Voir la rubrique Projets 

Le personnel éducatif Zazakely Sambatra

école Madagascar association Zazakely Sambatra

Peinte au mur de l’école Zazakely Sambatra, la devise du Centre Ketsa (ONG) où sont nos filleuls est : Education – Développement – Soutien

Je vous ai présenté le personnel du Centre Ketsa avec lequel l’association Zazakely Sambatra travaille pour rendre un maximum d’enfants heureux, « zazakely sambatra ». Au tour maintenant de parler du personnel éducatif : les instituteurs et animateurs du centre d’éducation Zazakely Sambatra, inauguré à Pâques 2007. En plus de donner des cours de niveau primaire, c’est un centre d’animation et d’éducation pour les enfants de tous âges, le samedi venu.
I presented you the staff of the Center Ketsa with whom the Zazakely Sambatra association works to return a maximum of happy children… LIRE également/READ also : Qui s’occupe de nos enfants à Madagascar ? Who’s taking care of our godchildren in Madagascar ?
Now, let’s speak about the educational staff: the primary school teachers and the organizers of the educational center Zazakely Sambatra, inaugurated in Easter 2007. Besides giving courts of primary level, it is a community center and educational for all our children of any ages on Saturdays.

école Madagascar association zazakely sambatra

Le personnel éducatif du Centre Ketsa – école Zazakely Sambatra à Madagascar, de gauche à droite : Jean-Michel, Henintsoa et Haja

Jean-Michel RANDRIAMANANTENA
Jean-Michel est instituteur dans notre école depuis l’ouverture en 2007. Il a son Bac A et déjà 12 années d’expérience dans le domaine de l’enseignement primaire dont 7 chez nous. De plus, a suivi une formation en découverte des technologies numériques Microsoft offerte par la Fondation Telma. Continue reading

Rencontre parrains/filleuls 2015

Chaque année, j’organise un Zazamis Tour donnant l’occasion à des parrains et donateurs de venir rencontrer leur filleul de Madagascar et sinon pour les donateurs de voir où vont les dons ? Nos réalisations : école, cantine, dispensaire, puits-douches… Ainsi, pendant les vacances de Printemps, nous sommes partis à 16 parrains désireux de faire connaissance tant avec leurs filleuls que de découvrir ensuite ce si beau pays.

Les parrains de G à D : Fabrice Sébille, Jean-Marie Bouvry, Pascal Lemaître, Corinne Le Briand, Laurent Vaneson, Ysé Geoffray, Maguy Bouvry, Véronique de Bourgies, Mme Lys directrice du Centre Ketsa, Anne Vaneson, Dr François Geoffray et Frédéric Coppens.

Meeting godfathers/godchildren 2015
Every year, I organize a Zazafriends Tour giving the opportunity to godfathers and donors to come and meet their godchild of Madagascar and otherwise to see where go the donations. Our realizations : school, canteen, health center, wells and public showers… So during last Spring holidays, we left to 16 godfathers avid to meet their godchildren and to discover then this so a beautiful country.

Séquence émotion
Après un frugal déjeuner à la cantine parmi nos 150 enfants, les parrains présents ont pu voir enfin et discuter avec leurs filleuls, séquence émotion…

rencontre parrains filleuls Madagascar

A gauche, rencontre du parrain Pascal Lemaître avec son filleul Landrie, parrainé depuis 2013, et à droite, Frédéric Coppens et sa filleule Bernardine, qu’il parraine depuis 2009. Association Zazakely Sambatra – Madagascar 2015

Sequence emotion
The afternoon, the children waited for us and the present godfathers were able to see finally and to discuss with their godchildren, sequence emotion.
The godfather Pascal Lemaître met his young godchild Landrie, whom he sponsors since 2013, whereas Frédéric Coppens met his goddaughter Bernardine, whereas he sponsors since 2009.

rencontre parrains filleuls Madagascar

A gauche, rencontre des parrains Vaneson avec leur filleule Riantsoa parrainée depuis 2009. A droite, la famille LeBriand Sébille avec leur filleul Avotra, parrainé depuis 2005  Association Zazakely Sambatra – Madagascar 2015

The Vaneson family (to the left), Anne and Laurent, and their daughter Maëlle, got acquainted with their goddaughter Riantsoa, sponsored since 2009, here surrounded with her mother, his brother and her sister.
As well as the LeBriand Sebille family (to the right), Corinne and Fabrice, and their child Lino and Zoé, discovered finally their godchild Avotra whom they sponsor since 2005. Lino and Avotra, of the same age, were very touched to meet.

rencontre parrains filleuls Madagascar

A gauche, les parrains Maguy et Jean-Marie Bouvry avec leur filleule Véronique qu’ils soutiennent depuis 2013, et à droite, en compagnie de filleuls d’autres membres du Lions Club Domont : Nicolas (parrainé par M&Mme Freyre), Clarissa (parrainée par M&Mme Laperche) et Larissa (parrainée par les OEuvres Sociales du Lions Club Domont). Association Zazakely Sambatra – Madagascar 2015

Maguy and Jean-Marie Bouvry from Domont Lions Club where also very touched to meet finally Véronique their godchild, whom they sponsor since 2013, previosly sponsored by Jean-Pierre Pont since 2005. They also met the godchildren of some other godfathers and members of the Domont Lions Club, such as Nicolas sponsored by Mr&Mrs Freyre, Clarissa sponsored by Mr&Mrs Laperche, and Larissa sponsored by the Domont Lions Club.

rencontre parrains filleuls Madagascar

Les parrains Ysé et Dr François Geoffray avec leur filleuls Soloinaina (à droite) parrainé depuis 2010, fraîchement diplômé en Électricité-Plomberie et travaillant depuis peu à son compte ; remplacé par le jeune Anjomara, que l’on compte bien aussi mener à l’autonomie. Association Zazakely Sambatra – Madagascar 2015

Ysé and Dr François Geoffray met their godchild Soloinaina whom they sponsored since 2010, and which, newly-graduated in Electricity-Plumbing of the professional school Soltec, works recently on its account; as well as the young person Anjomara, of the same family, their new godchild, as we consider good to lead also to the autonomy.

Belle surprise, le Zazamis Tour 2015 offre un puits-douche de plus à l’association LIRE l’article…